Traversée Cap vert !

800 miles à parcourir pour rejoindre le Cap vert depuis la Gomera

Nous avons mis les voiles du port de San Sebastian le jeudi 20 novembre à 18h. Au départ, 20 25 nœuds par l’arrière tribord avec une bonne houle de 4 à 5 mètres. C’est partis pour notre premier grand saut. La nuit tombe, c’est le grand huit dans nos estomacs. La grosse houle croisée venant des mers du vent nous ballotte d’un côté à l’autre. Nous organisons nos quarts pour la nuit, à 4 cela nous permet de dormir plus longtemps. Le lendemain la mer ne s’est pas calmé, on essaye tant bien que mal de s’habituer, pas facile quand on est nauséeux ! Malgré les mauvaises conditions dû aux vagues nous affichons de belle moyenne faisant avancer le bateau à 7,5/8 nœuds avec des pointes à 10 nœuds en surf.

Avec la dureté de la mer et les accumulations de grain nous sommes obligé de barrer, le pilote auto ne tient pas et nous préférons ne pas imposer trop d’effort au régulateur d’allure. Le rythme en mer n’a cette fois ci rien à voir avec la croisière, dur de trouver le sommeil malgré la fatigue. A l’intérieur tout se met a bouger tout le temps, le bateau va de bordé en bordé et tout demande un effort! Heureusement que nous avions prévu de faire cuire riz, œufs etc…à l’avance. Les nuits sont longues, plus de 12 heures et la lune ne veut pas pointer le bout de son quartier. Sous génois seul, grand-voile affalée nous essayons de stabiliser un peu mieux le bateau.

La mer se calme un peu, Pier peut enfin mettre l’immergé dans l’eau (régulateur d’allure qui fonctionne avec le vent et qui permet de ne plus barrer). Nous ne l’avons pas testé depuis la réparation de Pier faite aux Canaries. Il à l’air de bien se comporter! Alléluia, on va pouvoir arrêter de barrer tant que les vagues nous le permette. 

Il y a un peu plus de vie, des poissons volants atterrissent sur le pont, nous avons croisés tortues et requins! (pas trop gros kimi environ 2 mètres…) Première journée ou la ligne est à l’eau, en fin de journée, le nouveau leurre que Pierre avait acheté avant notre départ n’a pas tenu le choc. Le fil qui peut supporter 25 kilos a lâché …  Mardi dernière nuit en mer, demain matin nous verrons les îles du Cap Vert! 

Les îles du Cap Vert se sont dessinées sous nos yeux vers 10 heures avec en prime un bans de dauphin! Magique … Apercevoir la côte à 20 miles et constater avec plaisir que l’eau vire peu à peu au turquoise ! Admirer les dunes de sable venant d’Afrique et rentrer enfin dans la baie de Mindelo, l’une des plus belles au monde! Nous sommes pas prêt d’oublier ce moment. Après une manœuvre plus que sportive, nous voilà accosté. On a mis du temps à réaliser, mais on y est! Nous avons parcouru 800 miles depuis la Gomera en 5 jours et 18 heures et plus de 2500 miles depuis Ouistreham.

Le dépaysement est total !

DCIM100GOPROADR_7994ADR_7983DCIM100GOPRO

La vidéo !

Publicités

3 réflexions sur “Traversée Cap vert !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s